La gestion de la traduction dans Vtiger CRM

C’est souvent l’une des premières difficultés rencontrées lors de la prise en main seul de Vtiger CRM : la gestion de la traduction nécessite d’avoir correctement appréhendé le fonctionnement de l’outil.

Lorsque vous installez Vtiger CRM, vous avez la possibilité d’installer des packs de traduction : il en existe un en français. L’installation ne pose pas de souci, et le choix de la langue d’interface s’effectue dans les paramètres utilisateurs pour les versions les plus récentes de Vtiger CRM (il fallait précédemment sélectionner lors de la connexion, via la boite de dialogue d’identification,  la langue d’interface).

Chaque utilisateur va donc pouvoir utiliser Vtiger CRM dans la langue de son choix. La traduction portant aussi bien sur les champs natifs que sur les listes de choix, le choix de la langue est normalement neutre. Toujours dans les paramètres utilisateurs, on peut sélectionner les formats dates pour être cohérent avec la langue choisie.

Cependant, il ne faut pas négliger les impacts de la gestion multi-langues de Vtiger CRM :

1 / C’est fonctionnellement confusant :

Certains termes phonétiquement proches vont avoir des significations différentes entre interface française et interface anglaise : attention donc aux incompréhensions entre utilisateurs (cas vécu en clientèle de la confusion entre « potentiel » français et « potential » anglais).

2 / Un pack langues imparfait :

Le pack fourni par Vtiger est quasi complet, mais comporte des imperfections : quelques termes non traduits, quelques termes mal traduits et pouvant donc prêter à confusion. Notre approche est d’adapter la traduction après le paramétrage de l’outil, afin de ne régler les imperfections que sur les notions qui seront utilisées, et ce dans l’attente d’une nouvelle version du pack de langues.

3 / Une traduction manuelle toujours possible en complément :

L’architecture des packs de traduction permet d’intervenir directement dans les fichiers de traduction (basiquement : un répertoire avec le fichier langue, et un fichier par module dans chacun des modules). C’est à manipuler avec précaution cependant, car la traduction est notamment sensible à la casse : une petite erreur de majuscule peut donc entraîner le dysfonctionnement d’un module et rendre compliquée l’identification du problème source.

4 / Des extensions à gérer au cas par cas :

Attention lors du choix des extensions pour ajouter des fonctionnalités supplémentaires : certaines n’existent qu’en langue anglaise ou en langue anglaise + la langue de l’équipe qui à développé l’extension : il faudra donc parfois traiter la traduction de l’extension lors de son installation.

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur la gestion de la traduction dans Vtiger CRM, mais nous rentrerions dans des considérations plus spécifiques à certains besoins ou dans des cas particuliers.

Ce sujet n’en illustre pas moins que si Vtiger CRM est un outil Open Source facile à prendre en main dans ses cas d’utilisation les plus standards. Comme tout outil complexe de CRM au demeurant, il nécessite une bonne compréhension des logiques de fonctionnement pour le paramétrer au mieux des besoins.
LWI – Le Web Interactif peut vous accompagner dans cette prise en main presque plus fonctionnelle que technique, afin que Vtiger CRM devienne votre outil de CRM.

Ce contenu a été publié dans Accompagnement, CRM, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *